Constitution de partie civile dans le dossier HELVET IMMO

DSC00737[1]

 

Entre 2007 et 2009, la BNP PARIBAS a commercialisé (avec l’aide d’intermédiaires peu regardant) un produit de financement appelé HELVET IMMO.

Les prêts HELVET IMMO étaient des prêts en Francs Suisses destinés à financer principalement des investissements immobiliers défiscalisants de type Robien.

Ces prêts à taux variable étaient vendus par le BNP comme comportant les taux les plus bas du marché. Des promoteurs immobiliers semblent avoir largement proposé ces prêts pour vendre comme des petits pains leurs programmes de construction défiscalisants.

On estime à presque 5000  les prêts HELVET IMMO contractés en 2 ans. Ces prêts sont aujourd’hui devenus de véritables gouffres financiers  pour les emprunteurs qui peuvent légitimement s’interroger sur les bons conseils de la BNP. Or, comme on dit « les conseilleurs sont rarement les payeurs… »

De nombreuses personnes ont déjà engagé des actions sur le plan civil, avec des succès variés.

Ces prêts sont assez anciens et beaucoup de personnes qui voudraient agir doivent faire attention aux possibles prescriptions qui pourraient leur être opposées. En clair, l’action devant les juridictions civiles est complexe et périlleuse.

Pourtant, tout espoir n’est pas perdu !

Il existe une procédure pénale actuellement en cours dans laquelle vous pouvez vous constituer partie civile si vous estimez avoir été victime du prêt HELVET IMMO et de l’éventuelle pratique commerciale trompeuse qu’aurait effectuée la BNP.

Pour des raisons techniques et économiques, il est beaucoup plus simple, de vous constituer partie civile devant les juridictions pénales.

Toutefois ne trainez pas trop. Vous avez encore la possibilité de faire valoir vos droits.

N’hésitez pas à faire partager votre expérience si vous pensez avoir été victime d’un de ces prêts HELVET IMMO. De nombreuses personnes sont dans votre cas.